Vers une mobilité durable : et si nous commencions par mesurer ?

Avez-vous déjà remarqué à quel point il est compliqué de savoir combien votre véhicule émet réellement de CO2 ? Nous savons aujourd’hui que les données de consommation homologuées des véhicules ne représentent pas les émissions, loin s’en faut. Pourtant, mesurer est la première étape pour prendre conscience de l’impact climat de son véhicule, avant de mettre en place les actions concrètes pour le réduire.

Le CO2 est un gaz qui nous semble abstrait : avec les pots d’échappement visuellement « propres », en tant que conducteur, nous avons l’impression de ne pas polluer. On nous dit qu’il génère un réchauffement climatique. Mais il est invisible, inodore, et difficile de sentir le réchauffement climatique à l’échelle individuelle… Et pourtant il agit : l’année 2017 vient de battre un triste nouveau record mondial et ce nouveau siècle enregistre les années  plus chaudes, avec la période 2013 – 2017 qui représente la période de cinq ans la plus chaude jamais enregistrée… Avec en point de mire le secteur du transport qui et le seul secteur dont les émissions de CO2 n’ont pas baissé en 25 ans… Et si le début de la solution était que chacun mesure l’impact de ses trajets, de connaître l’impact CO2 réel de son véhicule ?

Mesurer pour prendre conscience…

Avez-vous déjà essayé de calculer le nombre de pas que vous faites sur une journée ? A l’aide d’une application mobile ou d’une montre cardio, vous pouvez facilement calculer le nombre de pas réellement effectués. Et vous avez peut-être constaté que vous avez marché moins ou plus de pas que vous ne le croyiez ! En général cela fait réfléchir… Il en va de même pour les émissions de CO2 de votre véhicule : grâce à une solution connectée et une application mobile, vous pouvez enfin connaître, de manière objective, votre impact carbone. Savez-vous qu’en moyenne, en France, les voitures émettent 2 tonnes de CO2 par an – ce qui correspond a 12 000 km ? Or, pour éviter le réchauffement climatique à moins de 1,5 degré, il faudrait limiter nos émissions à 1,7 tonne par habitant

Mesurer pour comprendre comment agir

Mesurer les émissions réelles, permet également de se rendre compte de l’impact de chacun de ses gestes. Il faut d’abord savoir que les émissions de CO2 sont directement liées à la consommation de carburant. Plus vous consommez, plus vous émettez. C’est aussi simple que ça. Réduire vos émissions de CO2, c’est donc aussi bon pour le portefeuille. Et un simple geste de conduite mieux maîtrisé peut aider à faire de belles économies. Les solutions de télématique embarquée telles que WeNow permettent de connaître les données réelles, par trajet, et surtout d’identifier les zones de gaspillage de carburant. Saviez-vous par exemple qu’en coupant votre moteur à l’arrêt (pour des arrêts de plus de 60 secondes) vous pouvez économiser entre 7 et 10 % de carburant en ville ? Avec la technologie Start and Stop, disponible désormais sur la plupart des véhicules neufs, vous pouvez économiser jusqu’à 15% en cas de trafic fortement ralenti.

Mesurer, une première étape avant de mettre en place une action concrète de réduction et maîtriser l’impact réel de son véhicule. Sans culpabiliser, l’idée est plutôt d’assumer la responsabilité de son véhicule, chacun à son rythme, et avec ses propres moyens. Si individuellement chaque conducteur assumait la responsabilité de mesurer les émissions de CO2 de ses trajets, imaginez la différence que cela ferait collectivement ! Une démarche simple, accessible à tous, pour enrayer le réchauffement climatique. Et vous ? Comment faites-vous pour mesurer l’impact environnemental de vos trajets ?

 

Passionnée de développement durable et de communication, je suis persuadée que c'est avec action concrète et engagement que nous construisons un monde meilleur.

#MakeOurPlanetGreatAgain 

 
0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *