Parc auto et transition énergétique : le casse-tête des entreprises

Le Plan Climat annoncé en juillet 2017 par Nicolas Hulot, Ministre de la transition écologique et solidaire, vise la neutralité carbone de la France d’ici 2050. Neutralité carbone, ça y est, le mot est lâché. L’objectif est assurément très ambitieux. Et les politiques se font de plus en plus pressantes : interdiction des voitures essence et diesel, hausse du prix du carbone, taxes… La pression se renforce sur les entreprises qui doivent, en plus, promouvoir auprès de leurs salariés des alternatives aux véhicules individuels dans le cadre des Plans de Mobilité. Les entreprises sont-elles prêtes pour une telle transition alors que leurs besoins de mobilité continuent de croitre ? Quels sont les outils à leur disposition ? Que signifie la neutralité carbone pour l’entreprise et comment cela va-t-il impacter le quotidien du gestionnaire de flotte ?

Les entreprises risquent de perdre en rentabilité financière si elles ne préparent pas leur transition énergétique ne serait-ce que du fait de l’augmentation des taxes qui vont fortement plomber le prix du carburant (+31 centimes par litre de diesel d’ici 2022 du fait de l’augmentation de la taxe carbone CCE (Contribution Climat Energie) et de la taxe TIPCE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques).

Et plus le temps passe, plus les entreprises qui n’agissent pas risquent également gros en matière d’image ou d’engagement de leurs collaborateurs. Le problème, c’est que les entreprises ne savent pas trop par où prendre le sujet. Le diesel représente encore 75% des parts de marché en 2017. Les tentatives de véhicules en partage ou de covoiturage restent très timides et n’enthousiasment pas les foules. Difficile de changer les habitudes des cadres dirigeants en matière de choix de véhicule. Et, passer au tout électrique coûte cher, c’est souvent irréaliste. Alors comment faire ? Et par où commencer la transition énergétique de sa flotte, sans augmenter les coûts ?

Vers la neutralité carbone : quelles solutions ?

La technologie fait partie de la solution pour aider l’entreprise à construire un parc auto plus économique en carburant et moins émetteur de CO2 sur le long terme. La technologie, à condition qu’elle facilite le quotidien du gestionnaire de flotte et qu’elle permette d’agir concrètement. Le gestionnaire de flotte manque de temps, de moyens et surtout de conseils pour prendre les bonnes décisions en matière de transition énergétique. Auparavant gestionnaire de flotte, il est aujourd’hui brusquement promu pilote de la transformation énergétique et climat, et doit savoir suivre au quotidien la performance énergétique, mesurer les économies réalisées, et l’impact carbone réel de la mobilité. Chez WeNow, nous avons compris qu’il fallait l’accompagner pas à pas, sur chaque volet de la transformation de son parc. Bilan carbone, suivi de la consommation, formation des collaborateurs à l’éco-conduite, compensation : nous automatisons ou simplifions son quotidien et lui donnons la possibilité de prendre des décisions rentables et écologiques.

L’urgence de réduire l’impact carbone de la flotte est réelle, face à l’accélération du réchauffement climatique et aux engagements forts, pris par les gouvernements. Mais la télématique embarquée est une solution concrète pour permettre aux entreprises d’agir vite, à faibles investissements pour une mobilité durable. Vers une mobilité neutre carbone, le changement sera long mais les solutions existent.

Nous, on s’y met dès aujourd’hui. Et vous ? Quand est-ce que vos voitures planteront des arbres en roulant ?

 

Passionnée de développement durable et de communication, je suis persuadée que c'est avec action concrète et engagement que nous construisons un monde meilleur.

#MakeOurPlanetGreatAgain 

 
0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.