Pour un système de télématique réussi : embarquer l’humain !

« Meilleure maîtrise des coûts », « Jusqu’à 15% d’économies de carburant »… Les systèmes de télématique se présentent souvent comme LES solutions clés en main pour générer des économies auprès de la flotte d’automobiles. On les dit faciles à mettre en place, 100% digitales, et pourtant, souvent, elles échouent car on oublie un élément essentiel : l’utilisateur. Comment s’assurer un déploiement réussi et de véritables économies ?

Sans le consentement de l’utilisateur, il n’y a pas de remontée de données. Avec le nouveau règlement européen sur la protection des données (la RGPD) qui sera applicable à compter du 25 mai 2018, le consentement de l’utilisateur devient essentiel pour permettre la remontée de l’information. Or, on sent une réelle réticence au sein des enteprises de la part des collaborateurs, à l’idée d’être « fliqués ». Et nombreux sont les programmes qui ne passent pas lors des consultations des Instances Représentatives du Personnel.

Rassurer l’utilisateur sur la confidentialité et la protection de ses données personnelles

Tout d’abord, commencer par un programme d’essai (Proof Of Concept) avec des collaborateurs volontaires est sans doute pertinent, pour que le collaborateur s’approprie le service, comprenne son fonctionnement… et surtout soit rassuré ! Commencer par quelques mois de déploiement permet de cadrer le lancement, et d’envisager un déploiement plus réaliste, qui permettra de préparer les collaborateurs à l’adoption du nouvel outil.

Fixer les jalons ! Définir les objectifs, établir des bilans tous les mois, suivre la baisse de la consommation et des émissions de CO2, les économies générées… Bref, encadrer le déploiement vous permettra de suivre de près les réussites et les ajustements nécessaires de votre système de télématique.

N’oubliez pas de constituer une équipe de suivi avec l’ensemble des parties prenantes. Cela facilitera la communication entre le gestionnaire de flotte, la direction de l’innovation et du développement durable.

Les données nécessaires, uniquement

De nombreux systèmes de télématique échouent aujourd’hui car ils sont trop complexes, remontent trop d’informations. Ne nous le cachons pas, au quotidien, nous n’avons pas le temps de traiter toutes les données !

Disposer uniquement des données nécessaires permet de mieux maîtriser les coûts, de gagner du temps et établir des bilans de manière automatique : par exemple, le gestionnaire du parc auto aura besoin des données kilométriques, de la vitesse globale, de l’évolution de la consommation et des émissions de CO2. Ces données seront également précieuses pour le responsable RSE, qui établira un bilan carbone ou rédigera le rapport RSE annuel.

De plus, si les données sont simples, elles seront plus faciles à partager en interne.

Donner du sens à l’utilisateur

Certes, l’entreprise veut faire des économies, mais l’utilisateur, lui, ne se sent pas concerné. Et s’il ne se sent pas concerné, il n’acceptera tout simplement pas le boitier dans sa voiture. Il faut lui donner des arguments qui lui parlent et qu’il valorise : expliquer, par exemple, que grâce à la télématique embarquée à son véhicule il apprend à faire des économies également lorsqu’il conduit son véhicule personnel ou encore l’embarquer dans un challenge interne.

Mieux encore, éveiller sa fierté et donner du sens à son action. L’engagement RSE, par exemple, peut susciter son engagement.

L’adoption d’un système de télématique prend du temps, le changement de comportement au volant (plus responsable) aussi. Il faut l’accepter. Le temps de préparation en amont du lancement est essentiel pour des résultats durables et une rentabilité sur le long terme.

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour un système de télématique réussi ?

 

Passionnée de développement durable et de communication, je suis persuadée que c'est avec action concrète et engagement que nous construisons un monde meilleur.

#MakeOurPlanetGreatAgain 

 
0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *