Plan de mobilité et après ?

Plan de Mobilité, c’est lancé. Super ! Et après ?

L’obligation est entrée en vigueur il y a huit mois déjà, pour tous les sites de plus de 100 salariés. Mais le Plan de Mobilité peine à trouver des actions concrètes. Et pour cause : la mission semble vague, les outils manquants… Lancer un Plan de Mobilité, c’est déjà un pas vers une mobilité plus durable en entreprise. Mais quelles sont les étapes d’après ?

Plan de Mobilité : où en est-on ?

Le bilan est mitigé. Une grande majorité d’entreprises n’ont pas encore lancé la démarche de Plan de Mobilité car… ne pas le faire n’induit pas de sanction ou si peu. Et pour celles qui l’ont fait, elles sont nombreuses à avouer que la mission leur semble complexe. Faire l’état des lieux n’est déjà pas chose facile, mais reste atteignable. La deuxième phase, qui consiste à mettre en place des plans d’action sur le long terme devient clairement complexe. Car il s’agit de faire changer les comportements des collaborateurs.

D’autant plus que pour le moment, l’obligation ne porte que sur des indicateurs généraux : encourager l’usage de modes alternatifs à la voiture, lorsque cela est possible, développer le covoiturage, encourager l’usage de modes de transport peu consommateurs d’énergie, rationaliser les coûts de déplacements…

Quels outils pour piloter la mobilité sur le long terme ?

Poser un diagnostic clair de son Plan de Mobilité est un premier pas essentiel pour démarrer. Quels sont les moyens mis à disposition de mes salariés pour réduire l’usage de la voiture ? Pour encourager les modes de transport doux ? Des douches sont-elles disponibles pour les collaborateurs venant en vélo ? Comment favorise-t-on l’autopartage ? A quelle fréquence peut-on privilégier le télétravail ? Faut-il être plus souple sur les horaires ? Comment forme-t-on les équipes à travailler à distance ?

S’armer de ressources humaines et techniques

Après cette étape clé qui fixe le point de départ, il est essentiel de s’armer de ressources humaines et techniques pour assurer la concrétisation de son Plan de Mobilité. Une équipe qui pilote le Plan de Mobilité n’est sans doute pas de trop, car le chantier est de taille ! Disposer des bons outils (ex. plateformes de covoiturage, télématique embarquée pour suivre les économies de carburant, formations d’écoconduite pour sensibiliser les salariés…) est essentiel pour faire avancer le Plan de Mobilité. Sous-estimer cette partie ressources, et en particulier humaine, risque de vouer ce Plan de Mobilité à l’échec.

Etablir des diagnostics réguliers permettra d’évaluer si les actions mises en place portent leur fruits, si elles sont suffisantes ou non pour accélérer la transition vers une mobilité durable.

Engager la Direction 

Impliquer le haut management est clé. Pour des raisons d’exemplarité d’abord. Pour que les choix soient efficaces également. Le management doit être convaincu que le Plan de Mobilité est utile pour une meilleure efficacité de son entreprise : des collaborateurs qui ne perdent plus de temps dans des embouteillages, des collaborateurs efficaces dont l’équilibre vie privée/vie professionnelle est respecté. Des collaborateurs en meilleure santé aussi parce qu’ils font plus de sport… et un bilan carbone amélioré. Le management doit faire des bilans réguliers, et sensibiliser clairement en interne sur l’impact carbone des déplacements. Sans compter qu’il doit sensibiliser régulièrement en interne quant aux enjeux climatiques actuels liés au transport !

Encourager les collaborateurs et les récompenser pour leurs efforts

Changer d’habitudes de transport au quotidien, n’est pas une mince affaire. Et nombreuses sont les raisons pour prendre sa voiture : trajet pour les enfants, domicile en zone rurale mal desservie par les transports en commun, besoin de souplesse sur les horaires de départ qui contraignent le covoiturage… Il est donc pertinent de penser à récompenser ses collaborateurs pour les efforts qu’ils fournissent en faveur d’une mobilité plus écoresponsable.

Chez WeNow, nous animons des challenges d’écoconduite qui récompensent les comportements vertueux au volant de vos collaborateurs. Mettre en place un Plan de Mobilité, peut donc aussi s’inscrire dans une démarche ludique et motivante.

Rendez vos collaborateurs fiers d’agir pour une mobilité bas carbone !

Plan de Mobilité : Miser sur le long terme

Quand les récompenser ? A la fin d’un challenge d’une semaine, deux semaines, ou plus. Lors de la semaine européenne de la mobilité, ou à l’approche de la COP24. Ou encore lors de la semaine du développement durable… A vrai dire, il ne manque pas d’occasions pour faire une piqûre de rappel quant à la concrétisation de votre plan de mobilité. Car face à l’urgence du dérèglement climatique, il est plus que jamais nécessaire d’impliquer l’ensemble de l’entreprise.

Vous cherchez des solutions concrètes pour mettre en pratique votre Plan de Mobilité durable ? Et le piloter sur le long terme avec des résultats tangibles ? Alors, nous sommes faits pour se rencontrer :).

 

Passionnée de développement durable et de communication, je suis persuadée que c'est avec action concrète et engagement que nous construisons un monde meilleur.

#MakeOurPlanetGreatAgain 

 
0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.