Ecologie : avance-t-on dans le bon sens ?

Ecologie : avance-t-on dans le bon sens ?

Pics de températures, départ de Nicolas Hulot d’un côté, plans de mobilité ou encore taxe carburant d’un autre. Il n’y a pas de doute, en 2018, l’écologie est sur le devant de la scène. Et en pleine COP24, l’heure est au bilan. Face aux grandes ambitions de neutralité carbone des gouvernements le climat s’est-il mieux porté en 2018 ? Avance-t-on dans le bon sens ? Décryptons.

2018 : UN BILAN MOROSE POUR LE CLIMAT…

  1. Les vagues de chaleur et catastrophes naturelles se multiplient

2018 a connu des pics de chaleurs hors du commun, à l’international. Les prévisions pour les années 2018 – 2022 ne sont pas plus optimistes avec de nouvelles vagues de chaleur attendues. Conséquence directe, hausse des températures mondiales rime avec une forte perturbation du climat. Cela a également une conséquence financière : le coût des catastrophes naturelles au niveau mondial a augmenté de 1 600 milliards de dollars sur la période 1998-2017 par rapport à  la période 1978-1997. Des catastrophes qui ont porté la France au 10rang mondial des pays les plus touché !

  1. Le scénario catastrophe du dernier rapport du GIEC

Autre mauvaise nouvelle, l’objectif fixé par les Etats lors de la COP21 à Paris n’est pas assez ambitieux pour limiter le réchauffement. C’est ce que confirme le dernier rapport du GIEC publié en octobre. Ce qu’il faut en retenir ? Pour rester sous la barre des 1,5°C en comparaison à l’ère pré-industrielle, il faudra réduire nos émissions de CO2 de 45 % d’ici à 2030. Et en parallèle, mettre en place une démarche de neutralité carbone d’ici à 2050. Autrement dit, cesser, dès que possible, d’émettre plus de COque nous ne pouvons retirer.

  1. Transport : 2secteur le plus émetteur de COdans le monde 

Focus sur le transport. Depuis 20 ans, le secteur n’a pas réussi à réduire ses émissions de COen Europe. En 2018, le transport reste le 2secteur qui pèse le plus dans l’empreinte carbone. Au total, 72 % des émissions polluantes sont causées par le transport routier. Essentiellement des voitures. Si l’on compare à d’autres modes de transport, l’avion et le bateau ne représentent respectivement 10 et 9 % de l’impact COdu secteur.

En France, d’après les chiffres publiés par le Ministère de l’Ecologie, les voitures des particuliers représentent à elles seules, 15,2 % de CO2. Et si l’on regarde au niveau individuel, le bilan est encore pire : le transport représente presque la moitié des émissions carbone d’un ménage avec 42 % d’émissions totales.

Faut-il pour autant baisser les bras ? Certainement pas : 

IL EST ENCORE TEMPS DE LIMITER LES DÉGÂTS  

  1. Citoyens : commençons par des gestes simples mais concrets

La communauté internationale se lève pour mettre en place des actions à impact positif : des iniviatives comme « Il est encore temps » prouvent qu’au-delà d’être sensibilisée, la population se met en marche. Car la bonne nouvelle, c’est qu’à notre niveau déjà, citoyens, avons des outils à disposition pour agir sur notre empreinte carbone. Non pas pour révolutionner la transition énergétique du jour au lendemain. Mais pour agir dès aujourd’hui.

  1. Entreprises, la transition énergétique est aussi rentable

Entreprises, avez-vous encore des doutes concernant la rentabilité de votre démarche environnementale ? Détrompez-vous. Il est possible, et désormais prouvé, d’allier écologies et économies.  C’est ce que prouve le label Solar Impulse Efficient Solution, lancé le 23 mai 2018. Sous l’initiative de Bertrand Piccard, à la tête de la Fondation Solar Impulse, ce label est attribué aux solutions et projets qui sont à la fois rentables ET positives pour le climat. Au total, le label sera attribué à 1000 solutions dans le monde. Et WeNow fait partie des 17 premières labellisées Solar Impulse Efficient Solution.

  1. Le pouvoir de la communauté pour accélérer l’action climat

Autre bonne nouvelle : les bonnes pratiques durables, sont aussi réplicables. Avec le pouvoir de la communication, des réseaux (physiques ou sociaux), les bonnes initiatives peuvent se répandre à grande vitesse. Chez WeNow, nous agissons au quotidien pour faire grandir une communauté de conducteurs qui maîtrise le carburant de sa voiture. Qui suit de près son impact CO2, le réduit et même, le compense grâce à nos projets de compensation carbone certifiés.

2019 : en route pour un bilan plus positif ?

 

Passionnée de développement durable et de communication, je suis persuadée que c'est avec action concrète et engagement que nous construisons un monde meilleur.

#MakeOurPlanetGreatAgain 

 
0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *