RSE : engagez-vous qu’ils disaient

Avoir une politique RSE, c’est bien. Engager les collaborateurs dans cette voie, c’est mieux. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’un ne va pas sans l’autre. Explications.

RSE : les collaborateurs sont le cœur du réacteur   

Depuis maintenant quelques années, les collaborateurs sont de plus en plus demandeurs d’une politique RSE ambitieuse dans l’entreprise. A fortiori avec la nouvelle génération qui arrive sur le marché du travail. En 2017, une étude[1] réalisée auprès de salariés du secteur privé révèle que 90 % d’entre eux considèrent l’entreprise légitime pour contribuer aux enjeux de développement durable. Plus intéressant encore : 70 % accordent de l’importance aux questions de RSE, un taux en constante augmentation. Et la cerise sur la gâteau : 40 % en font même une condition de performance de l’entreprise ! Aucune raison de se priver donc…

Comment faire décoller sa politique RSE ?

On ne va pas se mentir : si les collaborateurs ne sont pas convaincus par la politique RSE de l’entreprise, il ne se passera rien. Leur engagement est nécessaire pour faire de la RSE un succès. Prenons l’exemple de la mobilité : si vous voulez développer les véhicules partagés dans l’entreprise, il est impératif d’expliquer le pourquoi du comment. Vos collaborateurs doivent comprendre à quoi ça sert et pourquoi il est important qu’ils s’engagent. Sinon, vous aurez du mal à leur faire renoncer à leurs véhicules de fonction… Autre exemple : si vous souhaitez leur montrer le poids de chaque geste du quotidien, pourquoi ne pas les inciter à réaliser leur propre bilan carbone ? Vous augmentez les chances d’avoir un impact positif sur leurs habitudes de consommation !

Notre mode d’emploi : faire comprendre, rendre concret 

Comme pour tout message, il faut multiplier les canaux de diffusion et ne pas hésiter à se répéter (au moins 7 fois) pour que ça rentre. Vous voulez diminuer les émissions de CO2 de l’entreprise ? Le dioxyde de carbone étant invisible et non palpable, il va falloir justifier les efforts demandés aux collaborateurs. Agir pour le bien commun est souvent moins évident qu’agir pour soi. On n’y peut rien, c’est la nature humaine ! Nos conseils ? Commencez par faire comprendre l’enjeu environnemental en choisissant des références qui parlent à vos collaborateurs : préférez les exemples concrets aux grands discours ! Or, quoi de plus concret que la voiture ? On en a besoin tous les jours ou presque, on y est habitué, on l’a choisie et on l’entretient … WeNow vous accompagne dans cette démarche à travers une application connectée qui aide chaque conducteur à prendre conscience de son impact carbone. Avec une action concrète à la clé : la neutralisation de ses émissions par la plantation d’arbres. Alors, prêts à embarquer les troupes avec vous ?


[1] : Etude online du 6 au 26 septembre 2017 auprès de 1036 salariés du secteur privé issus d’entreprises de plus de 250 salariés