Gestionnaires de flottes : êtes-vous prêts pour 2020 ?

Les Fêtes de fin d’année se rapprochent : l’occasion de vous rappeler ce qui vous attend à partir de 2020. Voici notre topo pour finir l’année en beauté… et commencer la suivante en étant bien préparés.

Prix du carburant : un niveau pré Gilets Jaunes 

Si la courbe des prix s’était inversée début 2019 pour revenir à des niveaux similaires à 2017, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les prix sont repartis à la hausse. Ils ont même explosé au printemps dernier, avec un pic notable le 24 mai pour l’essence (1,57 euro) et le gazole (1,49 euro). Depuis, « le contexte est stable » souligne François Dusieux, président de l’Union française des industries pétrolières (Ufip). Pas pour longtemps : le prix du carburant réaugmentera à partir de janvier 2020. On doit cette nouvelle hausse à une directive européenne destinée à réduire les émissions de CO2. 

D’autant que le gel de l’augmentation de la taxe carbone a aussi conduit à augmenter les prix du carburants. 2020 marque également la suppression programmée (sur 3 ans) du tarif préférentiel accordé au gazole non routier (GNR). C’est le gazole utilisé par les engins ne roulant pas les sur les voies publiques (hors secteur agricole). Pour les entreprises concernées, comme celles du BTP, un « suramortissement » est prévu. Il devrait les aider à s’équiper de matériel électrique, hydrogène ou au gaz naturel.

Péages : par ici la hausse 

C’est confirmé par le Secrétaire d’Etat en charge des Transports himself : le prix du péage augmentera à compter du 1er février 2020. Montant de la hausse ? Entre 1 et 1,5%. Si les contrats étatiques prévoient des augmentation annuelles en fonction du niveau de l’inflation, selon Le Parisien, les prix des péages ont augmenté de 9,5% entre 2011 et 2018… alors que l’inflation était de 8,49%. Affaire à suivre donc. 

Taxe carbone : en stand-by

La taxe carbone (de son vrai nom « contribution climat énergie », CCE) qui avait été gelée en 2019 sous la pression des Gilets Jaunes l’est à nouveau pour 2020. Pas une très bonne nouvelle pour le climat.. Elle devrait néanmoins revenir sur le devant de la scène une fois mieux ficelée à l’horizon 2021. N’oublions pas qu’en Suède elle est en vigueur depuis 1991. Elle augmente chaque année sans créer d’émules, notamment parce qu’elle sert à financer en parallèle la baisse d’autres impôts. Un exemple à suivre ?

Malus 2020 : 2 pour le prix d’un 

En 2020, 2 grilles de malus écologique se succèdent :  la première au 1er janvier, avec un seuil de déclenchement fixé à 110 grammes d’émissions de CO2 par kilomètre (contre 117 g/km actuellement). La deuxième avec l’entrée en vigueur de la grille WLTP au 1er mars 2020. Ce n’est plus le 1er juillet 2020 comme annoncé précédemment. Avec cette nouvelle norme, le calcul des émissions de gaz retenues augmentera d’un quart (24,8%) pour tous les véhicules. On vous dit tout sur ce qu’il faut savoir sur la taxation des véhicules pour 2020 ici. Pour rappel, le malus écologique basé sur le poids des véhicules a été rejeté, la norme WLTP intégrant déjà un poids élevé dans son évaluation.

Moralité : rien ne sert de courir…

Il faut partir à point ! Ne vous précipitez pas pour changer votre flotte : toutes les énergies ne sont pas bonnes pour tous les usages. Diesel, essence, électrique, hybride… Dans un parc appelé à devenir de plus en plus vert, l’heure est venue de choisir les véhicules adaptés aux trajets de vos collaborateurs.

Par exemple : selon l’Ademe, un véhicule électrique convient aux trajets compris entre 30 et 120km par jour. Sachant qu’il a déjà beaucoup plus pollué qu’un véhicule thermique à sa sortie de l’usine (la fabrication des batteries produisant 3 tonnes de CO2 supplémentaires), il est important de le sélectionner si et seulement si les usages se situent dans cette tranche. Même questionnement pour les véhicules hybrides. Parfaitement adaptés aux trajets en ville, ils ont tendance à surconsommer sur les trajets extra-urbains. En parallèle, la vignette écologique CRIT’Air1 accordée aux voitures essence normes Euro 5 et 6 pourrait être étendue aux véhicules Diesel de la même génération. 

Chez WeNow, on vous aide à trouver les véhicules les plus adaptés à vos usages, à la maîtrise de vos coûts et à l’impact climat de votre parc : profitez-en ! contact@wenow.com