Améliorer la cuisson au Mali

Le Mali est l’un des pays les plus pauvres au monde. L’usage du bois comme énergie de cuisson alors que les forêts se raréfient est devenu un véritable problème. Le projet vise à fournir aux habitants, à un coût abordable, des fours de cuisson efficaces qui limitent l’usage du bois.

En savoir plus

Le Mali est l’un des pays les plus pauvres au monde. 65 % de sa superficie est couvert par le désert ou le semi-désert. La principale source d’énergie des populations rurales est le bois combustible. Le couvert forestier au Mali s’est réduit de 10,7% dans le période entre 1990 et 2005.

Dans le Nord du pays, les habitants du Mali souffrent de fréquentes sécheresses et d’une extrême pauvreté. Les deux phénomènes sont amplifiés par le changement climatique. Pour se nourrir, les habitants utilisent des fours de cuisson traditionnels alimentés par le bois et le charbon de bois. La forêt disparait peu à peu.

En réduisant significativement la demande en bois et en charbon, le projet allège le budget des ménages et réduit déforestation et émissions de CO2.
Les fours de cuisson traditionnels sont remplacés par des fours plus performants appelés SEWA. Leur doublure en céramique permet au charbon et au bois de brûler d’une manière plus efficace. 50 % plus performants que les fours traditionnels, ils utilisent moins de bois ou de charbon et sont moins émetteurs de fumées toxiques pour la santé.

Le four est disponible en trois tailles différentes. Les fours sont subventionnés par les crédits carbone et donc sont vendus à des prix réduits. Les économies réalisées sur le combustible permettent aux familles de rapidement compenser le prix d’achat du four.

Les réalisations du projet

  • 342 emplois créés (avec des salaires et des avantages contractuels supérieurs à la moyenne au Mali) : 62 artisans dans l’usine des fours SEWA, 260 concessionnaires et détaillants et 22 distributeurs.
  • Le budget consacré au bois est réduit de 37  %.
  • 86 497 ménages au Mali ont vu leurs revenus augmenter : en moyenne, un ménage peut économiser environ 25 $ par an pour un investissement initial de 5,33 $ pour acheter un four de taille moyenne.
  • 219 kg d’économie de charbon par ménage chaque année. Les femmes et les enfants passent moins de temps à ramasser du bois et peuvent ainsi se consacrer à d’autres activités moins fatigantes.
  • 856 320 personnes ont vu leurs conditions de leur santé améliorées. Les femmes et les enfants ne sont plus exposés à une forte pollution de l’air : les enfants, en particulier, sont moins touchés par les infections des yeux et les maladies respiratoires comme la pneumonie.
  • La pression sur la forêt est réduite, ce qui limite la désertification et l’avancée du Sahel.
318 748

fours distribués sur la durée du projet

69 165

tCO2
Réduction annuelle

800

hectares
de forêt préservée

LocaLISAtion

Les fours sont produits à Bamako, capitale du Mali. Ils sont vendus dans un réseau régional.

GARANTIES DU PROJET

Additionalité et permanence : selon les règles de Gold Standard
Tiers vérificateur : DNV
Transparence : Gold Standard Registry

WeNow is a “Climate Neutral Now” champion company   |   An initiative of the United Nations