Améliorer la cuisson et purifier l’eau au Kenya

Ce projet vise à équiper les populations locales les plus démunies en filtre à eau et en fours de cuisson efficaces. L’objectif est d’améliorer les conditions de vie des habitants de l’est du pays tout en luttant contre la déforestation.

En savoir plus

Dans les 15 dernières années, la forêt au Kenya a reculé de plus de 10 %, notamment du fait de l’utilisation intensive du bois comme mode de cuisson et de chauffage. Pour réduire la pression sur la forêt, il s’agit d’améliorer les conditions de vie des populations. Classé 143e sur 185 pays, le Kenya fait en effet partie des pays les plus pauvres au monde. La moitié des kenyans vivent dans une pauvreté absolue et, chaque jour, près de 85 enfants meurent de diarrhée ou choléra, souvent à cause de la mauvaise qualité de l’eau. La forêt reculant, le cycle de l’eau est en effet perturbé. Le projet a identifié deux axes de travail : équiper les populations en fours de cuisson efficaces pour réduire la demande en bois et distribuer des purificateurs d’eau pour la santé des populations.

Les fours de cuisson traditionnels sont gourmands en bois et émettent des fumées nocives qui vicient l’air intérieur des maisons, causant des problèmes de santé respiratoires ou oculaires. Pour atteindre les populations les plus démunies, des fours de cuisson plus efficaces sont distribués à des prix réduits. Avec ces nouveaux modèles, les familles réalisent 50 % d’économies sur leur budget. Cela libère également les femmes et les enfants d’un travail pénible de collecte du bois. Cela améliore la qualité de l’air intérieur et réduit in fine la déforestation.

Dans les zones rurales, plus de 65 % de la population n’a pas accès à l’eau potable. Le projet installe des distributeurs de chlore aux points d’eau communaux, tels que les sources ou les puits. Un volontaire local éduque et forme les communautés aux bénéfices de ces distributeurs, promeut leur usage et s’assure de leur approvisionnement en chlore. Plus besoin pour de bouillir l’eau avant de la consommer. Outre l’impact direct sur la santé, les distributeurs permettent donc également de réduire la consommation en bois.

Les réalisations du projet

  • Réduction de 50 % du budget consacré au combustible.
  • Plus de temps libre pour les femmes et les enfants, auparavant chargés de collecter le bois.
  • Baisse des maladies respiratoires et oculaires.
  • Développement de l’activité de micro entreprises qui vendent ces fours dans les différentes régions du Kenya.
  • 6 créations d’emploi dans l’équipe du projet – 1 assistant, 4 commerciaux et 1 comptable.
  • 200 partenaires commerciaux au Kenya.
  • Plus de 20 démonstrations chaque semaine des produits.
  • Des fours de grande capacité ont été produits spécifiquement pour les écoles.
  • Réduction de la déforestation qui devrait contribuer à réduire l’érosion des sols et améliorer le cycle de l’eau dans les forêts.
32 828

fours
distribués durant la première phase du projet

484 746

tCO2
réduites par an

300 000

familles
seront équipées à la fin du projet

LocaLISAtion

Le projet est situé au Kenya, en Afrique de l’Est.

GARANTIES DU PROJET

Additionalité et permanence : selon les règles Gold Standard
Tiers vérificateur : DNV
Transparence : Gold Standard Registry

WeNow is a “Climate Neutral Now” champion company   |   An initiative of the United Nations