Asorpar - Reboiser des forêts de montagne en Colombie

Dans les Andes tropicales, le reboisement des bassins versants est indispensable pour maintenir et améliorer l’approvisionnement en eau douce. Ce projet innovant vise à reboiser des régions dans le Nord-Est et le Nord-Ouest de la Colombie avec une attention particulière pour la biodiversité et la restauration des écosystèmes.

En savoir plus

La forêt tropicale des Andes a été dégradée par des années d’exploitation minière d’or à ciel ouvert, des plantations de cacao illégales et la surexploitation agricole et le surpâturage. Or ces forêts hébergent plusieurs espèces animales en voie de disparition. La disparition de la forêt humide entraine également la dégradation des sols volcaniques et la sédimentation des lacs et des rivières qui alimentent en eau la région de Manizales. Le projet consiste à reboiser les bassins hydrographiques, en particulier les zones humides en haute altitude, afin de limiter l’érosion des sols et ainsi garantir l’approvisionnement en eau de la région. 

Pour restaurer l’écosystème de la forêt, environ 20 espèces d’arbres locaux ont été réintroduites sur 4 540 hectares de forêt dans la première phase du projet. Aujourd’hui, la forêt continue de croître et on dénombre aujourd’hui plus de 75 autres espèces végétales et une multitude d’espèces animales, parmi lesquelles certaines espèces menacées – comme des tortues rares, des perroquets et certains singes – ont réintégré l’écosystème.

Les réalisations du projet

  • Création de 150 emplois pour la population locale : préparation des terres, planning, plantation, maintenance, protection de la forêt et écotourisme. La population vivait auparavant d’activités illégales, destructrices pour la forêt.
  • Le projet introduira de nouvelles méthodes pour lutter contre les moustiques
  • Formation et éducation à la silviculture en particulier.
  • Diversification des activités économiques de la région : développement de la filière bois ou de la production de café par exemple.
  • Réduction de l’érosion des sols et des coulées de boue (qui entravaient la circulation sur la route principale entre Manizales et Bogota), baisse du surpâturage sans réduire la productivité de l’agriculture
  • Amélioration de l’approvisionnement en eau de la région. Les eaux de ruissellement sont conservées dans l’écosystème, permettant leur lente infiltration et leur stockage dans le sol puis leur graduelle restitution. Cela évite leur pénurie durant la saison sèche et réduit les inondations.
  • Restauration de l’habitat de plusieurs espèces en voie de disparition (tortues, perroquets, le tapir de la montagne, le chat sauvage, l’ours à lunettes et le douroucouli – petit singe d’Amérique du sud).
  • 1 116 hectares de forêt recouvrée dans la région de Caceres.
  • 18 espèces d’arbres plantées dans la région de Caceres et 124 000 spécimens d’Accacia Mangium.
  • Réduction de la pression sur les forêts naturelles, grâce à l’approvisionnement en bois de chauffe, contreplaqué ou de construction pour le marché local.
  • Restauration, formation et consolidation de corridors biologiques de conservation
11 000

hectares
de surfaces reboisées

36 000

tCO2
tonnes réduites chaque année

150

emplois créés

LocaLISAtion

Le projet se situe dans deux régions indépendantes dans le Nord-Est et le Nord-Ouest de la Colombie, les forêts tropicales des régions Cáceres, Antioquia et Cravo Norte, Arauca.

GARANTIES DU PROJET

Additionalité et permanence : selon les règles CDM et VCS
Tiers vérificateur : TÜV SUD
Transparence : Markit Environmental Registry

WeNow is a “Climate Neutral Now” champion company   |   An initiative of the United Nations