WLTP et CO2 : des objectifs de réduction plus réalistes ?

WLTP et CO2 : des objectifs de réduction plus réalistes ?

Elles entrent en vigueur dès le 1erseptembre prochain et marqueront un tournant pour l’automobile et le CO2. Les nouvelles normes WLTP visent à se rapprocher de la consommation et des émissions de COen usage réel des véhicules. Leur ambition ? Servir de référence plus réaliste, pour fixer les objectifs de réduction à horizon 2025 et 2030. Mais ces nouvelles normes permettront-elles de refléter le COémis en toute transparence ? Et d’ailleurs, les objectifs de réduction seront-ils réalistes ? Décryptage.

Nouvelles normes WLTP : où en est-on ?

Pour déterminer la consommation d’un véhicule – vous savez, ce qui est écrit sur l’étiquette à côté de la voiture chez le concessionnaire – chaque nouveau modèle passe des tests sur des bancs d’essai. Ils suivent des protocoles très stricts (accélérer, freiner, accélérer de nouveau, maintenir une vitesse, freiner de nouveau etc…) harmonisés au niveau européen. A l’issue de ces tests, les véhicules se voient attribués une consommation homologuée. Ou plutôt trois consommations : une en mode urbain, une en mode mixte, et une en mode extra-urbain.

Ces cycles d’homologation sont appelés NEDC (Nouveau Cycle Européen de Conduite). Ils ont été mis au point dans les années 70, et n’ont jamais été modifiés depuis. Les usages de conduite ont pourtant bien changé, et ils s’éloignent de plus en plus de la consommation observée à l’usage. C’est pourquoi il a été décidé de mettre au point de nouvelles normes, appelées WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures). Et cette fois-ci, les normes devraient être les mêmes à l’échelle de la planète.

Cette nouvelle procédure devrait se rapprocher d’une utilisation plus réaliste d’un véhicule au quotidien et ambitionne de mieux refléter son impact environnemental. Par exemple, les montées en régime se calculeront de manière plus variée, évitant des standards complètement déconnectés de la réalité.

Entrées en application en septembre 2017 pour les nouveaux modèles, elles le seront pour tous les véhicules neufs à partir du 1er septembre prochain.

Disposer de mesures réelles du CO2 : une urgence

Vouloir refléter le COréellement émis, c’est bien. Mais voilà… Il n’en reste pas moins que les nouvelles normes WLTP restent des « normes ». Et par définition, elles refléteront avant tout des résultats obtenus en conditions théoriques. Pas en conditions réelles. Et finalement, en connaissant tous les paramètres du test, un constructeur peut toujours faire en sorte d’obtenir des chiffres qui lui sont favorables, comme en témoignent des études menées par la commission européenne.

Les processus de calcul du CO2 émis restent donc perfectibles. Or, au rythme auquel le climat se réchauffe, Il est urgent de disposer de mesures réelles. Pas celles qui s’en rapprochent, mais celles d’un trajet réellement effectué. C’est en misant sur la transparence, l’engagement et une technologie fiable que les objectifs de réduction pourront être atteints. Sinon, le secteur risque de perdre un temps précieux.

Une solution comme WeNow permet de mesurer de manière concrète, fiable et simple le COémis, trajet après trajet. Et ce sont ces mesures qui permettront de fixer les objectifs de réduction par la suite.

Auto et CO2 : fixons-nous des objectifs atteignables

Disposer de mesures fiables, est une première étape clé pour se fixer un plan d’action réaliste. Un indicateur pour savoir si les objectifs sont atteignables ou pas. D’ailleurs, on le voit à quel point il est compliqué de fixer des objectifs de réduction du CO2.

En fin d’année dernière, le plan d’action à horizon 2025 et 2030 était toujours en discussion au niveau européen… La deadline est plus proche que jamais. Et en 2017, ces objectifs étaient jugés insuffisants face à l’urgence climatique.

Quant aux nouvelles normes WLTP, l’Union Européenne déclare qu’elles ne serviront de référence qu’à partir de 2021. Laissant très peu de temps au secteur de s’adapter.

Encore une fois, n’est-il pas plus pertinent de disposer de mesures concrètes, fiables qui permettront d’adapter les objectifs pour le climat ?

Chez WeNow, on s’engage à mesurer le COréel, et à le réduire, efficacement, durablement. Pour réduire l’impact climat des véhicules, il n’y a pas 36 solutions. Il faut agir dès maintenant. Et si on mettait en place un plan d’action ensemble ?

 

Passionnée de développement durable et de communication, je suis persuadée que c'est avec action concrète et engagement que nous construisons un monde meilleur.

#MakeOurPlanetGreatAgain 

 
0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.