planter

30 000 arbres

« A la Sainte Catherine, tout bois prend racine ». Ce vieil adage, chargé de bon sens, rappelle qu’à partir de la fin novembre jusqu’au début du printemps, la saison est favorable à la plantation des arbres. C’est donc à cette saison que WeNow emmène ses clients planter des arbres en forêt avec l’Office National des Forêts (ONF). Une action qui permet de boucler la boucle vertueuse des efforts que font les conducteurs dans leurs voitures…

Ancrer la démarche de neutralité carbone dans le concret

En mettant en place la solution WeNow dans leur flotte, les entreprises ont un objectif ambitieux : celui de réduire concrètement les émissions de CO2 de leurs déplacements. En trois étapes. D’abord, ils mesurent, à l’aide d’un boitier connecté, toutes les émissions de CO2 des trajets réalisés en voiture. Ensuite ils les réduisent – en moyenne entre 10 et 15 % – grâce à une formation personnalisée des conducteurs à l’écoconduite, et un ancrage dans la durée grâce à des challenges. Et enfin ils compensent les émissions qui n’ont pas été réduites en finançant des projets de compensation carbone certifiés par l’ONU. 

Sauf que… la compensation carbone n’a pas un sens très concret pour les individus. C’est pour cela que la solution va plus loin et plante des arbres localement. Ainsi, chaque année, durant la période qui s’étend des mois d’octobre/novembre aux mois de mars/avril, WeNow organise avec l’ONF des demi-journées de plantations avec les collaborateurs – et parfois même leurs familles.

Fierté d’agir

Ces sessions d’immersion dans la forêt sont encadrées par des experts forestiers de l’ONF. Les participants vivent une expérience concrète de l’action sur le terrain en faveur du climat. Car si la forêt française n’a jamais été aussi étendue qu’aujourd’hui, depuis 2003 le changement climatique met les forêts à rude épreuve : les périodes de végétation s’allongent, les arbres sont confrontés à des attaques parasitaires nouvelles (les insectes se déplaçant à la faveur de conditions climatiques qui leur sont avantageuses), à des risques d’incendies, de tempêtes et surtout de sécheresse. « Les dégâts liés à la sécheresse sur la forêt française sont de bien plus grande ampleur que ce qui était attendu », a même déclaré Morgane Goudet, chargée de mission au Département de la santé des forêts.

Certes, la forêt a toujours eu la capacité de s’adapter, et se transforme déjà naturellement. Mais le changement climatique auquel on assiste aujourd’hui est d’une rapidité inédite à l’échelle de la Terre… trop rapide pour que les génomes des arbres puissent muter à la même vitesse. D’où les plantations, qui sont souvent malheureusement l’aveu de l’échec de la régénération naturelle.

Cette opération technique demande un vrai savoir-faire : identification des essences à planter, préparation du terrain, élimination de la végétation concurrente, période d’intervention, technique de plantation… Rien n’est laissé au hasard : planter est un investissement pour l’avenir.

Les collaborateurs découvrent ces techniques, qui diffèrent d’une parcelle à l’autre. Et pourront revenir voir leur plant grandir… « Les enfants étaient contents de planter LEURS arbres. Mon fils de 5 ans, nous a d’ailleurs dit qu’il faudra revenir sur la parcelle pour vérifier comment les arbres grandissent. Mes 3 enfants nous ont raconté que ça les a rendus fiers, utiles et responsables. » témoigne Aurélien (Charier). 

Vivre un moment extraordinaire en équipe et en famille

Ces demi-journées sont l’occasion de découvrir ses collègues sous un jour nouveau, de partager un moment qui fait du sens avec les enfants.

 «La proposition de planter des arbres a beaucoup plu. On a quand même mobilisé 76 personnes sur un samedi ! » explique Christelle, responsable communication chez SARC. « Les enfants sont sensibilisés via l’école à l’écologie, beaucoup plus que nous à l’époque. C’était donc important de les intégrer dans le projet.  Et en plus c’est génial de se rencontrer tous ensemble avec nos enfants ! »

« On a un virage à prendre d’un point de vue écologique. Une action comme cela a des répercussions énormes. C’est un événement collectif, sympathique, où finalement on change sans vraiment s’en rendre compte. On montre cela à nos enfants. Je suis sûr que cela va faire parler dans les familles. » conclut Jean-Louis Vanhee, DG de la SARC.

Déjà plus de 30 000 arbres ont été plantés par les clients de WeNow. Et vous, si vous rejoigniez le mouvement ? C’est la bonne saison pour venir planter : contactez-nous à contact@wenow.com