Action climat : Action climat : quel est votre bilan carbone ?

Action climat : quel est votre bilan carbone ?

Un français émettrait en moyenne 12 tonnes de COpar an. Soit 10 fois de plus que ce que la planète peut supporter par habitant. Transport, alimentation, énergie… Savez-vous combien de COvous émettez ? Sauriez-vous dire ce qui pèse le plus sur votre bilan carbone annuel ? Nous avons fait l’exercice en équipe… et nous avons tous été surpris.

Impact carbone réel : par où commencer ?

Calculer son empreinte carbone est une mission complexe. Car il existe autant de calculateurs que de méthodologies différentes (ADEME, données du Ministère de la Transition Ecologique, cabinet d’évaluation environnementale Carbone 4…). Globalement, les calculateurs permettent de calculer l’ensemble des émissions de COque l’on génère directement (déplacement en voiture, en avion, production de déchets, consommation d’électricité…) ou indirectement (importation de notre smartphone depuis la Chine par exemple).

Nous avons testé pour vous plusieurs calculateurs. Ils permettent, en quelques clics, de prendre conscience de l’impact réel de chacune de ses activités.

Mesurer pour mieux prendre conscience 

Et, là, les résultats peuvent surprendre. Vous pensiez être le roi du tri ? Vous n’achetez que du bio, du local ? Sur ce plan-là, vous avez peut-être un bon bilan carbone. Mais il suffit que vous preniez l’avion pour les vacances… Alors, patatras… votre bilan carbone annuel s’alourdit illico. Parce qu’un trajet Paris – New York ce sont… 2,87 tonnes de COpar personne. Soit déjà ¼ des émissions annuelles d’un français ! C’est également 1,6 fois ce que la terre peut supporter par personne pour arrêter l’accroissement d’effet de serre.

Manger de la viande, pèse aussi très lourd sur la balance. Tout comme les objets électroniques de notre quotidien comme les téléphones portables par exemple, parce qu’ils sont importés d’autres continents.

Le bilan carbone permet donc de prendre conscience de nos émissions réelles et des axes sur lesquels nous pouvons travailler pour avoir un vrai impact positif. Il est peut-être inutile de travailler sur le tri si vous êtes déjà champion. Quels efforts sommes-nous réellement prêts à faire pour réduire notre impact environnemental ?

Devenir responsable tout en respectant ses limites

Limiter la viande à 2 fois par semaine. Ou passer au veganisme du jour au lendemain. S’interdire de prendre la voiture pour les trajets courts tout en prenant l’avion pour les vacances. Ou faire un choix radical de ne privilégier que les vacances en France. Force est de constater que tout le monde n’est pas prêt à faire les mêmes efforts. Ni au même rythme.

Mais ça ne vous aura pas échappé. Il y a urgence à réduire les émissions de CO2. Pour la survie de la planète et des espèces naturelles. Et si vous commenciez par le secteur qui pèse le plus lourd dans votre bilan carbone ? Car dans chacun d’entre eux il existe des astuces concrètes. Sans compter des solutions économes et efficacespour la planète.

Une urgence : remettre l’écologie dans le réel

Le bilan carbone, on en est convaincu. C’est un super outil qui donne le point de départ. Une manière de remettre ses convictions environnementales dans le réel. Car on entend trop souvent que « de toute façon l’électrique règlera le problème ». « De toute façon, demain on n’aura plus de voitures ». C’est quoi demain ? Les voitures sont toujours là. On ne peut pas arrêter de se déplacer du jour au lendemain !

L’écologie souffre trop souvent d’un manque de pragmatisme qui empêche la courbe du COde baisser. En France et dans le monde. Alors pour limiter cet engrenage sans fin, et si nous (We) agissions dès maintenant (Now) ?

Et vous ? Avez-vous fait votre bilan carbone ? Quel est le secteur qui pèse le plus dans votre bilan ? Racontez-nous !

 

Passionnée de développement durable et de communication, je suis persuadée que c'est avec action concrète et engagement que nous construisons un monde meilleur.

#MakeOurPlanetGreatAgain 

 
0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *