Sécurité routière : 5 réflexes d’éco-conduite à adopter

80% des accidents survenus sur les autoroutes françaises seraient liés au comportement des conducteurs. Et non à l’état du réseau. Les gestes d’éco-conduite peuvent réduire ces accidents. Avec 2 bénéfices en plus à la clé : économies de carburant, et de CO2. Voici 5 réflexes d’éco-conduite à adopter pour renforcer votre sécurité sur la route.

1.    Adaptez votre vitesse

La vitesse, est la première cause (31 %) d’accidents mortels sur la route, d’après le site de la Sécurité Routière. Non seulement adopter une vitesse excessive provoque les accidents. Mais cela les aggrave. D’abord, parce que la vitesse réduit toute possibilité de manœuvrer le véhicule dans les temps si un événement inhabituel se produit sur votre trajet. Ensuite, parce que plus la vitesse est élevée, plus l’impact du choc sera violent, et les conséquences dramatiques. Saviez-vous qu’au-dessus de 80km/h tout choc frontal entraîne, presque inévitablement la mort ou des séquelles irréversibles de tous les passagers du véhicule ? Et ce même s’ils portent la ceinture de sécurité… 

Alors le premier réflexe à adopter est de rouler sur autoroute 10km/h en-dessous de la vitesse maximale autorisée. Cela vous permettra d’avoir le temps de rétrograder progressivement si un événement inhabituel se produit. Cela augmentera aussi votre champ de vision. Pour en savoir plus, découvrez tous nos conseils d’éco-conduite ici

Petit conseil : on a tendance à sous-estimer le temps d’arrêt du véhicule qui bien évidemment augmente proportionnellement à la vitesse. Savez-vous estimer votre distance d’arrêt selon votre vitesse ? Réponse ci-dessous sur autoroute et départementale :  

2. Vérifiez la pression des pneus, régulièrement

De manière générale, adopter l’éco-conduite permettra également de moins user le véhicule. Et donc de le faire durer plus longtemps (#économies). Au-delà de passer chez le garagiste une fois par an pour faire un bilan complet, vérifiez régulièrement la pression des pneus. La bonne fréquence ? Une fois par mois. Car des pneus sur-gonflés ou sous-gonflés faussent le bon contact avec la route. Et entrainent une dégradation prématurée de la bande de roulement. Progressivement, cela génère plus de chaleur et peut compromettre l’intégrité du pneu : risque d’explosion !

3. Attention aux intempéries !

Rouler responsable, c’est également adapter son comportement selon les intempéries. Pluie, neige, brouillard, voici quelques réflexes de conduite à adopter : 

-Par temps de pluie, notez que l’adhérence des pneus est réduite. Il est donc impératif de réduire sa vitesse et de rallonger la distance de sécurité avec le véhicule de devant. 

-Par temps de neige : équipez-vous, avant de prendre la route, de chaînes ou de pneus spéciaux. Un conseil : entrainez-vous à les installer en amont, surtout si c’est la première fois que vous les utilisez ! Pendant votre trajet, pensez à réduire votre vitesse, à anticiper et à laisser la priorité aux engins de déneigement et de salage. 

-Par temps de brouillard : sachez que pour toute visibilité inférieure à 50 mètres, la vitesse maximale autorisée est abaissée à 50km/h. Adaptez donc votre vitesse, même si vous êtes pressé, et utilisez vos feux de brouillard. 

4. En cas de fatigue : passez le volant

Premiers bâillements ? Les paupières lourdes ? Ne tardez pas ! Dès les premiers signes de fatigue, pensez à faire une pause sur une aire d’autoroute. Elle est indispensable toutes les 2h30 de trajet ! Si votre pause est récente et que vous ressentez tout de même la fatigue, passez immédiatement le volant à un autre passager. Car la radio à fond est un mauvais réflexe qui baisserait d’autant plus votre attention.  

5. L’éco-conduite : pour une sécurité sur la route toute l’année

Enfin, dites-vous que la sécurité routière ce n’est pas du one shot ! Adopter les réflexes responsables sur la route s’’apprend par étape, sur le long terme. Et c’est notamment en adoptant les bons gestes d’éco-conduite que vous prenez conscience de l’importance de l’anticipation, des freinages non brusques, de la maintenance du véhicule. Votre dernière formation d’éco-conduite en présentiel commence à dater ? Il est peut-être temps de se remettre à niveau ! Pas de panique, nous avons plein de solutions d’éco-conduite, digitales et ludiques pour le faire, sur le long terme. Et ce, depuis votre téléphone ! On en discute ?

Et vous ? Quels réflexes de conducteur (éco)-responsable adoptez-vous ?