Depuis de nombreuses années, notamment depuis l’ère industrielle, la température de la planète augmente. Comment est-ce possible ?

 

Quelle est la température de la Terre ?

La température moyenne de la Terre est de 15*C. Cette température, idéale au développement de la vie sur Terre, a été rendue possible grâce à l’effet de serre, un phénomène naturel sans qui la température de la Terre ne dépasserait pas les... – 18*C .

Comment fonctionne l’effet de serre ?

L’atmosphère (l’enveloppe gazeuse composée de plusieurs couches qui entourent la Terre) laisse passer les rayons du soleil qui viennent frapper le sol, et réchauffer la terre. La Terre, ainsi réchauffée, émet à son tour des rayons, plus particulièrement des rayons à infrarouge. Ces rayons partent en directement du sol vers de l’espace.

Mais ces rayons ne repartent pas tous. En effet, les gaz à effet de serre (comme le dioxyde de carbone, ou le méthane) forment comme une barrière autour de la Terre qui empêchent les rayons de tous quitter l'atmosphère. Bloqués par cette barrière, les rayons viennent frapper de nouveau le sol, tentent à nouveau de repartir en direction de l’espace et ainsi de suite, réchauffant de plus en plus le sol. 

Pourquoi les températures augmentent-elles ? 

En fait, plus il y a de gaz à effet de serre dans l'atmosphère, plus la barrière est dense, plus les rayons rebondissent sur la Terre et.. plus la température augmente !

Or la quantité de gaz à effet de serre présents dans l'atmosphère augmente beaucoup. Depuis la première révolution industrielle (et la découverte du charbon, puis du pétrole), on constate, par exemple, un accroissement important des quantité de CO2 dans l'atmosphère.

Nous sommes ainsi passés de 280 parties par million (unité servant à mesurer le nombre de molécule d’un gaz par rapport à un million de molécule d’air) en 1850 à plus de 400 ppm de nos jours. Pour en savoir plus sur le CO2, n’hésitez pas à consulter cet article.

On constate la présence croissante du méthane dans l'atmosphère, un autre gaz à effet de serre. Selon une étude de l’agence internationale de l’énergie, il y en aurait deux fois plus dans l’atmosphère depuis l’ère industrielle. 1/3 du méthane présent dans l’air aujourd’hui, provient de l’agriculture intensive, notamment de l’élevage bovin. 

On constate, en parallèle, une hausse des températures à la surface de la planète. 

Sur les 18 années de record de température, 14 sont recensées au XXIe siècle. Le rythme du réchauffement constaté ces trois dernières années est exceptionnel. Cela est directement lié à l’augmentation des activités humaines et donc les émissions de plus en plus importantes du CO2.