Pénuries, hausse de prix des carburants… dès qu’il s’agit de faire des économies de carburant, l’écoconduite revient sur le devant de la scène. Articles de presse, interviews radios, reportages… les médias y vont chacun de leur astuce.

Mais est-ce que ça marche vraiment ? A quelles économies peut-on s’attendre ?

 
    écoconduire fait faire des économies     répartition du TCO d'une flotte auto Oui ! L’écoconduite peut permettre de réaliser de substantielles économies. Il faut savoir que l’écoconduite peut aider à réduire plusieurs catégories de coûts (carburant, entretien, sinistralité). Ces catégories pèsent dans les flottes d’entreprise, en moyenne, pour 45 % du coût total d’un véhicule (TCO : Total Cost of Ownership).    



L'écoconduite génère des économies de carburant

 

le carburant dans le TCO d une flotte De nombreuses études* ont démontré que modifier son comportement de conduite permet réellement de réduire sa consommation de carburant (ou d’électricité, dans le cas de véhicules électrifiés) :

- si, en moyenne, on obtient 10 à 15 % d’économies,
- certains comportements (par exemple, la conduite agressive) augmenteraient la consommation de 20 à 45 %
- et, dans certains contextes, comme en ville, la consommation peut varier du simple au triple en fonction des conducteurs.

A titre d’exemple, la consommation d’une Ford Focus a été mesurée en ville en variant les comportements au volant. Les résultats variaient entre 6 L/100 km et 18 L/100 km, soit un écart de 300%, comme le montre le graphique ci-dessous*.

lien entre conduite agressive et consommation de carburant  

En moyenne, chez WeNow, nous observons une moyenne de 10 % de baisse de la consommation de carburant sur les flottes thermiques d’entreprise.


La sinistralité baisse grâce à l'écoconduite

  impact sinistres dans le TCO d une flotte

Des recherches ont démontré que les conducteurs appliquant des techniques d’éco-conduite ont moins d’accidents. Selon une étude menée par La Poste et l’Ademe, cela réduirait de 10 à 15 % les risques d’accident**. Moins d’accident, c’est :

- moins de frais de réparation
- des véhicules qui ne sont pas immobilisés
- une prime d’assurance qui ne s’envole pas
- et des surcoûts en moins lors de la restitution du véhicule à la fin d’un leasing…


 

Les voitures écoconduites ont des factures d’entretien moins salées

  impact de la maintenance sur le TCO d une flotte

D’après les mêmes études, les écoconducteurs limitent l’usure de leur véhicule et réduisent ainsi les coûts d’entretien : du fait d’une conduite plus souple, ils ménagent la mécanique, les pneumatiques, mais aussi les plaquettes et disques de frein.

L'économie peut se chiffrer en plusieurs milliers d'euros sur toute la durée de vie d’un seul véhicule, en tenant compte uniquement de l'usure des pneumatiques et des freins.


Baisse de CO2

L’écoconduite permet également une réduction substantielle des émissions de CO2 des véhicules.

Si le CO2 n’est pas encore considéré comme un coût par les entreprises, il le sera certainement bientôt…

Le CO2 émis par un véhicule est directement lié à la consommation de carburant de celle-ci.

- si un véhicule consomme 10 à 15 % de moins,
- il émet 10 à 15 % de moins de CO2 !


Or, le transport - et surtout le transport routier - est le premier secteur émetteur de gaz à effet de serre en France (le 2e dans le monde). Ecoconduire est donc un moyen simple pour réduire rapidement les émissions de CO2, sans devoir tout changer.

C’est sans doute le plan d’action le plus simple à mettre en oeuvre pour agir sur les émissions de CO2 d’une flotte de véhicules !



 



Sources :

* étude On The Road toward 2050
** expérimentation menée conjointement entre La Poste et L’Ademe sur la flotte de la Poste


Les graphiques ont été construits à partir d'un document présenté sur le site de automobile-pro - TCO d'une flotte de 1269 véhicules avec un kilométrage moyen de 32 500 km analysé par le cabinet ERCG (devenu Traxall)