Climat : le transport (très) en retard

Le Haut Conseil pour le Climat a rendu son rapport sur la politique française en matière de climat et ça pique un peu (beaucoup). Les transports, 1èresource d’émissions de gaz à effet de serre, en prennent pour leur grade. Tour d’horizon. 

Au rapport messieurs dames !

Créé en novembre 2018 en pleine crise des Gilets Jaunes, le Haut Conseil pour le Climat (HCC) est un organisme composé d’experts indépendants chargé d’évaluer les politiques publiques et de formuler des recommandations pour réduire les gaz à effet de serre. Il a rendu son premier rapport ce mercredi 26 juin au Premier ministre, qui a désormais 6 mois pour répondre devant le Sénat et l’Assemblée. Le constat est sans appel : la France n’a aucune chance d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 si elle continue sur sa trajectoire actuelle. Avoir des ambitions, c’est bien, obtenir des résultats, c’est mieux. 

Pas de quoi être transporté 

Si le budget carbone 2015-2018 n’a pas été respecté et que nos émissions de CO2 sont 2 fois inférieures à l’objectif fixé, c’est en grande partie à cause des transports. Pourquoi ? Tout simplement parce que les émissions de CO2liées aux transports n’ont pas diminué depuis 10 ans. Aouch. Quand on vous dit que ça pique … Les transports représentent à eux seuls un tiers des des émissions de gaz à effet de serre en France ! Depuis 2015, ils ont augmenté 3 fois plus vite que prévu en volume, sans qu’on observe de transfert modal de la voiture vers le train, tram, bus, métro ou vélo. Cette année, la taxe carbone a été gelée suite au mouvement des Gilets Jaunes et la taxe kérosène sur les vols intérieurs a été rejetée par l’Assemblée nationale. L’essence gagne du terrain sur le diesel et les émissions de CO2liées aux transports aérien et maritime internationaux ne sont toujours pas prises en compte dans le bilan carbone de la France, faussant tous les résultats. Aïe aïe aïe.

Les entreprises peuvent (et doivent) prendre leurs responsabilités 

Loin d’être décourageant, ce rapport doit nous inciter à l’action. Les entreprises ont un rôle crucial à jouer pour réussir à diminuer les émissions de CO2liées aux transports. Gestionnaires de parc, responsables RSE, dirigeants … Vous pouvez agir dès maintenant ! Votre levier ? La révision de la car policy de l’entreprise pour la rendre plus verte. Comment ? A travers 5 étapes :

  1. Mesurer vos émissions de COde manière réelle (contrairement à celles annoncées par les constructeurs qui sont homologuées)
  2. Sensibiliser vos collaborateurs à l’impact du transport et au calcul de leur empreinte carbone, sur laquelle WeNow peut vous accompagner avec sa formation digitale
  3. Former et encourager vos collaborateurs à l’écoconduite, qui contrairement aux idées reçues ne fait pas perdre de temps et sur laquelle WeNow peut aussi vous accompagner (apprentissage des réflexes, challenges de motivation…)
  4. Compenser les émissions de CO2en les neutralisant via la plantation d’arbres, une action bien réelle qui donne envie aux collaborateurs de s’investir 
  5. Identifier dans vos flottes les véhicules pertinents pour un passage en électrique et hybride (on a bien dit « pertinents », car si ce n’est pas le cas cela produit l’effet inverse)

Vous êtes prêts ? Nous aussi. Notre défi : que le prochain rapport annuel du Haut Conseil pour le Climat soit plus enchanteur que celui-ci. 

 

Passionnée de développement durable et de communication, je suis persuadée que c'est avec action concrète et engagement que nous construisons un monde meilleur.

#MakeOurPlanetGreatAgain